Sécurité
Accueil
Présentation
Bureau
Sécurité
Licenciés
Projets A Venir 2017
Flash-Info
Comptes Rendu des Réunions
comptes rendus des sorties
Calendrier
Photothèque
Infos utiles
Partenaires
Chambre d'hôte
Contact
Mentions Légales
Le saviez vous
Assemblée Générale
Archives

 

 

                Alain Cattier insiste sur la sécurité et veut en faire son

                  cheval de bataille pour la saison 2017         

 

 

                               Alain CATTIER, Monsieur Sécurité

 

 

Sécurité à vélo
 

  
     U
n petit rappel de la sécurité à vélo :
     De temps en temps il faut se rappeler que l'on est jamais assez prudent

             1°)  Respecter le code de la route, il est le même  pour tout le monde
                    ( piétons, cyclistes et voitures)
             2°) Respecter principalement les arrêts aux feux et aux stops.
             3°) Attention aux changements de direction qui sont égalements 
                    très importants.
             4°) Veillez à bien rester en file indienne, rouler à deux de front peut
                     se faire si les circonstances le permettent, mais il n'en reste pas 
                    
moins que cela est dangereux.
       Conclusion : La pratique du vélo est une passion fantastique, faite en 
       sorte qu'elle ne se transforme pas en tragédie.

                                             

Quelques règles à connaître


      1°) En cas d'incident mécanique, se mettre sur le coté de la route,
            afin d'éviter un accrochage avec une voiture.
     2°) En cas de chûte, si la personne est consciente, la rassurer, la
            mettre sur la bas coté de la route et la soigner. Dans le cas 
            d'une personne plus grièvement bléssée, la mettre en sécurité,
            signaler sa présence par un gilet se sécurité et faire ralentir les
            véhicules, lui parler et si ses blessures vous paraissent assez
            importantes appeler le 15, le 18 ou le 112 (pompier, samu)

 

 

Le port du casque en cyclo et VTT

 

                             

                  

   
  
          Le port du casque n'est pas obligatoire mais il est une protection 
            indispensable pour le cyclistes ou cyclotouristes.                                           
                                                                              
                -  L'efficacité du port du casque pour les utilisateurs de deux 
                    roues n’est pas discutable.
                    Sa 
 reconnaissance se fonde sur des arguments biomécaniques
                    et  accidentologiques. 
                    Les normes permettant d’évaluer la réduction de l’intensité
                    des  accélérations subies par   le 
crâne lors d’un choc sont 
                    maintenant au  point et documentent correctement les
                    qualités  des casques.
                    Plusieurs  études accidentologiques ont prouvé la réduction
                    de la 
fréquence  et de  la gravité des traumatismes crâniens 
                    chez les cyclistes porteurs de casques. 
                 -  L’acceptabilité du port du casque s’est accrue avec les progrès
                     techniques  réalisés 
 ces dernières années. Le poids des casques
                     pour cyclistes s’est réduit, il est  maintenant   couramment
                     autour de 200 grammes et en   outre la ventilation a été l’objet 
                     d’une attention  particulière, permettant  de l’utiliser par temps
                     chaud sans que cela soit une  
contraint réduisant le plaisir de 
                     faire du vélo. 
                 -  N
ous vivons dans une société solidaire, quand  un traumatisme
                     crânien  laisse des séquelles  importantes, la collectivité va en
                     subir le poids,  même si les conditions de prise en charge 
  de ces 
                     handicapés est loin d’être  satisfaisante faute d’établissements 
                     appropriés en nombre 
suffisant. 
                     Il est donc acceptable que les responsables de la sécurité 
                     routière  prennent des 
décisions contraignantes dans un tel 
                     domaine, comme cela a été fait pour les usagers de motos  
et de
                     cyclomoteurs. 
         
 

                           

                                              
                                 
                   

Le gilet réfléchissant obligatoire

 
                                                 

   
  
      Sur la route le cycliste est un conducteur de véhicule,  au même titre
                                                                  que l'automobiliste.
            Depuis le 1er Septembre 2008,  le gilet rétro-réfléchissant (jaune ou
            orange)  est devenu obligatoire 
à vélo à la tombée de la nuit ou par
            visibilité insuffisante, hors agglomération.
            La visibilité sans gilet est de 30 mètres, elle passe à 150 mètres avec
            un gilet.
            Donc restons prudents, le nom respect de ces règles vous coûtera
            une amende de 2ème classe soit 35€, mais pensez que votre vie n'a
            pas de prix.
 
            Le Conseil d'État vient 
d'homologuer
  cette mesure après un constat
            qui fait  ressortir que  20 % des utilisateurs de vélo sont tués ou
  
            blessés la nuit, à l'aube  ou au crépuscule.
                                                  Soit :  ..... 130 cyclistes tués en 2007
                                                               . .... 142 Cyclistes tués en 2008

       

 

Article du code de la route

               


      Art. R. 431-1-1. - Lorsqu’ils circulent la nuit, ou le jour lorsque la visibilité
      est insuffisante,tout conducteur et passager d’un cycle doivent porter
      hors agglomération un gilet de haute visibilité  conforme à la
      réglementation et dont les caractéristiques sont prévues par un arrêté
      du ministre chargé des transports.  Le fait pour tout conducteur ou
      passager d’un cycle de contrevenir aux  dispositions du présent article
      est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe

 

 

 

Le cycliste et le code de la route

                                             

 


     Sur la route le cycliste est un conducteur de véhicule, au même titre
                                               que 
l'automobiliste.
    Le code de la route le soumet aux mêmes règles, aux mêmes 
    obligations ainsi qu'aux mêmes amendes.
 II n'a pas besoin de permis
    de conduire, mais s'il en possède un, celui-ci peut lui être 
    temporairement  retiré par le tribunal de police, en cas d'infraction 
    aux règles générales
 de circulation routière. Cependant, contrairement
    à l'automobiliste, aucun retrait de point ne peut lui être infligé pour une
   
infraction commise à vélo.

 

Article R431-7 du Code de la Route

                                              


    Les conducteurs de cycles à deux roues sans remorque ni side-car ne 
   doivent jamais rouler à plus de deux de front sur la chaussée. Ils
   
doivent se mettre en file simple dès la chute du jour et dans tous les
   cas
où les conditions de la  circulation l'exigent, notamment lorsqu'un
  
 véhicule voulant les dépasser annonce son approche. Le fait, pour tout 
   conducteur,
 de contrevenir aux dispositions du présent article est puni
   de l'amende prévue pour les 
contraventions de la deuxième classe
   (35 / 230 €)


                                                

                   

           Cyclo Club Montelais   

 

           Pour rouler en sécurité à vélo

                                 

Charte des  Cyclotouristes 


     J'applique le code de la route en toutes circonstances

      Je porte toujours un casque

       J'utilise un vélo équipé règlementairement et en parfait état mécanique

        Je suis correctement assuré    

      J'adapte mon comportement aux conditions de circulation

        Je maintiens un espace de sécurité avec le cycliste qui me précède

     Je vois et je prends toutes les dispositions pour être vu

   Je choisis un parcours convenant à mes capacités physiques

   Je roule sans mettre en cause ma propre sécurité et celle des autres

      Je connaîs la procédure d'appel de secours en cas d'accident corporel

   Je recpecte la nature et les environnements

  Je respecte les autres usagers de la route

  J'observe les consignes écrites et verbales des organisateurs quand je participe à une manifestation de cyclotourisme

 

                                             

 

                                                               Haut de la page 


Contact  - MentionLégales - Conditions d'utilisation
© Copyrigth 2009 cyclo-club-montelais.fr - Tous droits réservés
 
Sécurité
© 2017